« Mandela » un poème-hommage de l’élu Ps Nassurdine Haidari

Nelson Mandela et sa femme Winnie le jour de sa libération, le 11 février 1990 (ALEXANDER JOE / FILES / AFP)

Nelson Mandela et sa femme Winnie le jour de sa libération, le 11 février 1990 (ALEXANDER JOE / FILES / AFP)

Ferme les Yeux… Madiba

Le silence soufflera

sur des montagnes de tristesse

de ces gorges tourmentées un cri

retentira Madiba… s’est éteint.

Ferme les yeux Madiba…

Et contemple la vie

la paix retrouvée

de ces âmes réunies

face au vent déchainé

poing levé

d’une Afrique forte… retrouvée,

poing levé

d’une Afrique digne…endeuillée.

Ferme les yeux Madiba…

Et regarde

pour une dernière fois

ton Afrique murmurée

le courage et la force

d’un homme et d’un peuple

qu’aucune chaine n’a brisé.

Liberté sans demeure…

Fraternité sans rancœur …

Egalité, sang, douleur…

Ferme les yeux Madiba…

indoda iyambona umntwana

L’homme regarde l’enfant

au bord de la rivière Mbashe

ton rêve  a traversé nos vies…

Ton rêve a détruit ces murs de la honte

qui séparaient les hommes…

De ces couleurs merveilleuses

qu’ils avaient érigées en souffrance

ton regard a transpercé

la haine, la brutalité aveugle et les différences

pour enfin dessiner la réconciliation, l’espérance…

Yebo ! Madiba ferme les yeux

car le monde se souviendra

que la force du cœur

peut encore changer le monde…

 Haidari Nassurdine,

militant de l’égalité

Nassurdine Haidari , élu Ps de Marseille

Nassurdine Haidari , élu Ps de Marseille

Mot de l’auteur : Mandela est sous assistance respiratoire et le monde retient son souffle. Nous sommes  également en France triste de voir qu’une figure de l’Égalité entre les peuples va certainement nous quitter. Son combat pour la réconciliation des peuples sera pour nous militants de l’égalité un chemin, un espoir.
En écrivant ce poème, je veux rendre hommage de son vivant , dans ces dernières heures qui nous séparent de la fin, à une légende encore vivante qui a marqué son temps.

The following two tabs change content below.
Adjimaël HALIDI
a collaboré au magazine économique mahorais Horizon Austral , à l’hebdomadaire Mayotte Avance , au quotidien La Gazette des Comores et à l'Agence de presse HZK-Presse.

4 réflexions au sujet de « « Mandela » un poème-hommage de l’élu Ps Nassurdine Haidari »

    • oui mes frere et soeur, il etais un homme politicien mais pas comme les autres, il etais le bon , le bien , le garanti et le vrai, Nelson Mandela , a été très fier de diriger le peuble de l’afrique du Sud,

      ******** Que son âme se repose en paix et dans la prospérité à Dieu , notre père , et S.E Nelson Mandela

  1. YOUNOUSSA dit :

    sèche tes larmes, frère et dis à ma sœur d’ouvrir les yeux.Le temps est au rendez-vous, la cloche de la libération du joug des inégalités imaginées et imaginaires ,qui ont, pendant longtemps, écrasé l’être le plus léger,retentit. Mandela, cet être fait de corps périssable et d’âme indomptable nous a légué ce qu’aucun homme avant lui n’a conçu pour son congénère: la Paix. Voila un patrimoine que l’humanité dans sa complexité étanchera sa soif.
    Pensez avec moi que Madiba nous restera présent, par la quintessence même des valeurs universelles qui sont les siennes.Il est essentiellement éternel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *